Dans le secteur de la menuiserie, on estime qu’environ 70% des produits mis sur le marché sont constitués de bois ou de pvc. Les 30% restants étant occupés par la matière métallique. Et c’est cette deuxième catégorie qui fait l’objet des plus grosses ventes de la société Metal Quartz qui s’est spécialisée en la matière…

Le métal : design et sécurité

La société « Metal Quartz », créée en 2000 par Dario Dalla Valle, est une entreprise conçue originellement pour être un complément à la société de menuiserie « classique » DALLA VALLE. A la base, Dario Dalla Valle désirait effectivement doubler la taille de sa société par le développement d’ateliers de menuiserie métallique au sein même de sa première entreprise. Mais une nouvelle opportunité allait rapidement se présenter à Dario Dalla Valle…

L’intercommunale IDETA allait en effet lui offrir, via son programme d’essaimage, la possibilité d’externaliser son projet par le développement d’une activité à part entière au travers d’une seconde société plutôt que de développer une activité interne. Naîtra de cet accord la société « Metal Quartz ».

Si les deux sociétés, réunies sur le même site, demeurent complémentaires, « Metal Quartz » s’est progressivement fait sa (grande) place sur le marché de la menuiserie métallique jusqu’à obtenir une d’une production plus élevée que la première société fondée en 1989. Disposant d’un personnel d’une vingtaine de personnes comprenant des ingénieurs, techniciens et ouvriers spécialisés, « Metal Quartz » s’est donc spécialisée dans l’acier mais aussi l’inox, le Cord-Ten, le laiton et l’aluminium. Le travail de la matière métallique est un procédé relativement récent dans le domaine de la menuiserie mais son grand avantage est qu’elle est autant personnalisable que cohérente dans le milieu urbain. Et si la menuiserie métallique, et plus particulièrement la matière acier, est utilisée dans le domaine du design, celle-ci est également très usitée dans le milieu de la sécurité. Les portes coupe-feu sont ainsi fabriquées à partir de ce procédé tout comme ces parois de fortification. Et c’est dans ce dernier domaine que Dario Dalla Valle s’est forgé une clientèle d’habitués…

« Nous travaillons avec pratiquement toutes les banques de Belgique » annonce-t- il d’emblée. « Nous utilisons la matière acier qui, certes, est plus coûteuse mais permet la conception de portes d’immeubles et facilite le travail sur des profils de menuiserie très fins. L’acier, en raison de son poids et de sa robustesse, est évidemment grandement apprécié dans le domaine de la sécurité et offre de nombreuses possibilités…» Cette volonté de se diriger vers l’acier, Dario Dalla Valle l’a héritée de l’époque où il travaillait dans le secteur du bâtiment. Au début de sa carrière, il s’occupait déjà des salles des coffres de jour et des salles des coffres de nuit de la CGER. La fibre de la sécurité est donc présente depuis de nombreuses années chez cet ingénieur de formation participant lui-même à la recherche permanente au sein de son entreprise et qui ne manque pas de cordes à son arc !

Le Bunkerkit, un produit plébiscité

L’une des grandes forces de la société « Metal Quartz » réside indéniablement dans le fait qu’elle dispose d’un brevet européen sur son produit phare : le Bunkerkit. Un kit de montage modulaire permettant de former un coffre-fort, un abri ou une zone protégée servant à sécuriser des biens précieux; un produit préconçu, certes, mais jouissant d’une grande capacité d’adaptation ayant permis à l’entreprise de basculer dans l’ère de l’industrialisation. « Le fait de disposer de ce kit nous évite de travailler désormais au cas par cas ce qui, au final, revient moins cher tant pour le client que pour nous. Le travail sur mesure était vraiment lourd à gérer et c’est par le biais d’un concours organisé par ING que notre produit modulable a pu être réalisé ». Il y a quelques années, ING a effectivement lancé un appel d’offre afin de concevoir un système blindé modulaire permettant un gain d’échelle et de coût lors de sa fabrication. Et c’est lors de ce concours que le Bunkerkit, ayant passé le test anti-effraction et le test antiballes avec grand succès, a attiré toute l’attention d’ING. « Suite au concours, nous avons fait appel aux candidats écartés et nous leur avons proposé de placer le produit. Certains sont devenus aujourd’hui des partenaires placeurs. Et entre autres partenaires, la Poste a également accepté d’adopter notre Bunkerkit pour protéger l’argent des pensions. Notre produit est très rapide à monter et les différents éléments le constituant sont très légers. Derrière l’industrialisation du produit se cache une véritable solution personnalisable rendant le Bunkerkit définitivement accessible à tous ! »

PDF_icon   Article CCI Mag : « Le métal a aussi sa place en menuiserie »